Archives du mot-clé primes

Deux bonnes nouvelles en plein été

credits : MEDEF - Flickr

Deux bonnes nouvelles en plein été : Le conseil d’administration de l’UPMC adopte une politique hardie de primes et Martin Hirsch propose des modalités réalistes pour financer les jeunes, en particulier étudiants.

Oui il y a des normaliens sympathiques et utiles. Martin Hirsch est l’un de ceux là. Au mois de janvier, dans mon blog, je saluais sa nomination comme haut commissaire à la jeunesse et il s’attaquait sans tarder à l’épineux problème de l’autonomie financière des jeunes. Dans son livre vert publié le 7 juillet, il rend compte du travail de la commission qu’il a réuni sur ce sujet.

Il propose d’expérimenter un fond en dotation de capital qui pourrait être mobilisé pour aider les jeunes dans leur recherche d’un premier emploi, pour payer des frais de scolarité, ou serait utilisé comme complément aux différentes bourses. Selon l’AEF: « pour un jeune rattaché à un foyer non imposable, la dotation serait de 1 000 euros par an, et lui rapporterait ainsi, au bout de 3 ans, 4 000 euros. Les jeunes dont le foyer se situerait dans la première tranche d’imposition bénéficieraient d’une dotation de 500 euros (soit 2 000 euros au bout de 3 ans), et de 250 euros (1 000 euros après 3 ans) si leur famille est imposée dans la seconde tranche. Les autres (8 % des 15-18 ans) ne pourraient pas bénéficier de cette dotation. Dans cette hypothèse, le coût de cette mesure s’élèverait à 1,6 milliard d’euros, et concernerait 2,9 millions de jeunes. La commission reconnaît que ces critères pourraient être affinés avec la prise en compte du lieu de résidence (zone urbaine sensible…), et du type de lycée (ZEP…). Cette dotation serait accompagnée d’un « complément universel » de 1 000 euros, versé à tous les jeunes de 18 ans. » Par ailleurs, cette commission recommande aux universités d’accroître l’emploi étudiant en leur sein comme c’est le cas dans beaucoup d’universités étrangères. J’espère que cette proposition, qui a été bien accueillie par la Confédération Etudiante, ne sera pas bloquée par ceux qui veulent tout, tout de suite, et en conséquence n’obtiennent jamais rien.

La seconde bonne nouvelle nous vient de l’université Pierre et Marie Curie. Continuer la lecture

Pauvre système universitaire français ?

universites-sur-france-inter

Jusqu’où le président de la République va-t-il se chiraquiser ?

Sous les coups conjugués de la noblesse d’état qui refuse d’appliquer la loi LRU (les budgets globaux des 18 universités dont la ministre dit qu’elles sont passées aux compétences élargies n’ont toujours pas été actés dans les contrats prévus par la loi), des tenant de l’archaïsme corporatiste (SNESup, Syndicat Autonome et officines associées) et des champions de la médiocratie universitaire qui se sont illustrés hier chez Nicolas Demorant (l’Egérie des « sauvons quelque chose » et le président de la « conférence des petites et moyennes universités »), la loi d’août 2008 est systématiquement vidée de son sens. Continuer la lecture