Archives du mot-clé israel

Des libertés académiques

Décidément, l’Ecole normale supérieure n’est plus ce qu’elle était. La semaine dernière un débat, proposé par les étudiants, qui devait réunir à l’école de la rue d’Ulm Stéphane Hessel, Benoist Hurel (secrétaire général adjoint du Syndicat de la Magistrature), Leila Shahid (ambassadrice de la Palestine auprès de l’Union Européenne), Haneen Zoabi (députée au parlement israélien), Michel Warschawski (Israélien, fondateur du Centre d’Information Alternative), Nurit Peled (Israélienne, fondatrice du cercle des familles endeuillées), Elisabeth Guigou et Daniel Garrigue (députés), Gisèle Halimi (avocate) a été annulée sans explication. Selon les élèves normaliens qui avaient organisé cette réunion , le CRIF qui de plus en plus se fait le défenseur de la politique du gouvernement israélien, en serait à l’origine, ce qu’il conteste, tout en se félicitant de cette annulation. La ministre en personne serait intervenue et la directrice de l’ENS fait quant à elle état du risque sécuritaire que représentait la tenue d’un débat ouvert à des personnes extérieures de l’établissement dont on ne maîtrise pas le nombre.

Cette épisode illustre combien il est encore difficile pour les responsables des établissements d’enseignement supérieur et des universités de garantir les libertés universitaires. La dernière fois que j’ai visité l’université Columbia elle a pu constater de visu combien l’expression politique des étudiants était une tradition respectée. Je ne suis pas sûr qu’elle soit assurée chez nous comme elle l’est au sein de tous les grands campus de l’Europe de l’Ouest et des Amériques. Columbia qui d’ailleurs accueille traditionnellement des débats contradictoires et donne la parole aux candidats à la présidence des Etats-Unis, s’est même payée le luxe d’y recevoir le président Iranien au grand dam des pro-sionistes conservateurs, l’équivalent du CRIF français. Il va sans dire que les étudiants américains s’ils ont été courtois, n’ont pas manqué de faire savoir ce qu’ils pensaient à l’intéressé. Continuer la lecture

L’espoir et la désolation

Crédits : Amir Farshad Ebrahimi sur Flickr

Cette semaine nous oscillons entre l’espoir et la désolation.

Désolation de ce qui se passe en Palestine, à Gaza, l’une des plus vieilles cités du monde méditerranéen, là où est née la civilisation moderne. Et comme toujours, à l’irresponsabilité des uns répond le cynisme des autres. Pourtant, tous se réclament des peuples sémites originaires d’Asie occidentale (ancienne Mésopotamie et du Moyen-Orient) que la tradition fait descendre de Sem, fils de Noé, et qui ont parlé ou parlent les langues dites sémitiques (l’hébreu, l’arabe, l’araméen, le babylonien, l’assyrien, et l’amharique). Mais le nazisme n’absout pas l’utilisation de méthodes barbares par les fils et les filles de ceux qu’ils ont tenté d’exterminer. Il y a six ans, mon université qui réclamait de l’Union européenne : « que dans le cadre de la préparation de son sixième programme cadre de recherche et développement, le contrat d’association entre l’Union européenne et l’Etat d’Israël soit renégocié pour être étendu à la partie palestinienne … et que l’Union européenne veille au respect par toutes les parties de l’ensemble des clauses du contrat » a été l’objet d’une virulente campagne de désinformation.

Continuer la lecture