Archives du mot-clé immobilier universitaire

La noblesse d’Etat au secours des gauchistes

crédits : claytron sur flickr

L’état n’a pas accompagné la massification de l’enseignement supérieur par une politique immobilière conséquente envers les universités, réservant son soutien principal aux filières sélectives. La mise en action en 1992 du plan université 2000 à travers les contrats de plan Etat/Régions (1989-1993, 1994-1999 puis 2000-2006) s’est faite sans que les présidents des universités concernées aient pu y avoir une influence importante puisqu’ils n’en étaient pas signataires. Le plan université 2000 qui était destiné d’abord à palier le déficit en locaux  s’est traduit par un maillage relevant d’abord d’une accumulation de décisions successives sans coordination entre elles et a finalement renforcé l’émiettement des implantations. Le plan universités du 3ème millénaire qui lui a succédé n’a pas non plus été harmonisé avec le schéma d’implantation des services collectifs, bien qu’il ait dégagé des axes prioritaires portant essentiellement sur les restructurations et les réhabilitations. Il a été décliné en plusieurs opérations : Continuer la lecture

Colère !

crédit : Djuliet sur Flickr

Je rentre à peine de Chine, la lecture des médias du mercredi me consterne. Dans « Le Monde » sur internet qui constate que la mobilisation ne faiblit pas, on peut comprendre entre les lignes qu’il s’agit maintenant de happening dans lequel se retrouvent des instits de maternelle, des professeurs du second degré, des étudiants et des enseignants chercheurs très majoritairement sinon exclusivement des facultés des lettres ou de psychologie. EducPros.fr a même déniché une mère d’étudiant qui se déclare solidaire parce que la LRU c’est « la privatisation des universités » et c’est d’ailleurs pour cela qu’elle n’y a pas mis ses enfants, l’un est dans une école d’ingénieur, laquelle on ne le saura pas, l’autre dans une école de commerce (sans doute privée) ! Continuer la lecture

Autonomie des universités : J-18

Mais où sont passés les milliards pour l’Université ?

Il y a un an à peine, le Président de la république, relayé par sa sémillante ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche, prétendait que la France, rompant avec des décennies de sous-financement de l’enseignement supérieur allait propulser dans les 100 premières universités mondiales une dizaine d’universités françaises. Toute l’année 2008 le pays a vécu au rythme des milliards liés à la privatisation d’EDF qui allaient être déversés sur 10 campus universitaires et qui ont accouché du projet de déménagement de Paris Sud sur le plateau des mille vaches et sur le fiasco d’un audit immobilier à Paris. La ministre vient de redécouvrir l’eau chaude : l’immobilier universitaire à Paris est tellement exécrable qu’il vaut mieux ne pas publier l’audit ! Mais que représentent ces cinq petits milliards probablement inclus dans le merveilleux plan de relance que la terre entière nous envie. Bref les grandes universités parisiennes attendront le prochain ministre.

Continuer la lecture