Archives du mot-clé Europe

1998-2009 : Douze années de réformes à l’université

12 années de réformes universitaires

Initiées en 1998 par le rapport Attali trois réformes majeures sont en cours et restent pour la plupart des universités largement inabouties : formations, organisation de la recherche et autonomie des universités. Le mois qui suit la St Sylvestre étant propice aux analyses réfléchies avant que le tourbillon ne nous emporte de nouveau, dans une série de trois articles, je vais faire le bilan contrasté des différents dossiers.

Première partie, le processus de Bologne :

Le processus de Bologne a eu 10 ans l’an dernier, anniversaire passé pratiquement inaperçu. Lors de la conférence de Bologne en 1999, 29 pays européens décidaient de mettre en place un système de formation supérieure aisément compréhensible et comparable pour faciliter la reconnaissance internationale des diplômes. Ils décident de les organiser en trois cycles avec des sorties qualifiantes vers le marché du travail à l’issue de chacun. L’accès au troisième niveau, le doctorat étant conditionné par la validation du second, le master. Ils proposent la mise en place d’un système d’accumulation de crédits transférables entre établissements pour favoriser la mobilité des étudiants dans les deux premiers cycles, puis ultérieurement encouragent l’organisation de doctorats en cotutelle. En réalité, le mouvement fût lancé par Claude Allègre, une année plus tôt, à la Sorbonne lors d’une rencontre entre les ministres de l’enseignement supérieur d’Italie, du Royaume-Uni et d’Allemagne, à l’occasion du 800ème anniversaire de l’université de Paris. Mais beaucoup de pays s’accrochaient à la persistance d’un cycle initial de 4 années et la Grande Bretagne ne souhaitait pas s’inscrire dans un dispositif qui remettait en question sa prééminence et ses relations privilégiées avec les Etats-Unis.

Continuer la lecture