Archives du mot-clé congrès

Requiem pour un secrétaire général

Crédits : gunthert sur Flickr

Maintenant que le mouvement universitaire entre en apoptose, il va falloir tirer les leçons du énième échec d’une mobilisation universitaire qui reflétait pourtant un malaise bien réel. Le fond de la crise universitaire, en France comme dans beaucoup de pays d’Europe (des campus madrilènes à ceux des états baltes) repose d’abord sur le sous-financement bien connu de leurs universités par rapport à celles du nord de l’Europe. Mais chez nous elle se double d’une indéniable crise de la représentation universitaire et du système caporalisé issu de l’empire et consolidé par la troisième république.

Par un hasard du calendrier, cette crise agonise alors que se réunit le congrès du SNESup, syndicat majoritaire qui affiche 6 000 adhérents soit moins de 7 % de l’ensemble des enseignants du supérieur. La lecture du rapport d’activité de la direction sortante montre bien l’autisme dont elle a fait preuve depuis que l’actuel secrétaire général a pris ses fonctions en 2005. Les déclarations de victoire devant le moindre recul du ministère ne peuvent masquer l’absence totale d’un projet pour une université moderne et ouverte au monde tel qu’il est. En réalité si la direction sortante a refusé de participer aux négociations récentes c’est moins par un souci de suivisme vis-à-vis des « sauvons quelque chose », dirigés par des énergumènes sans aucune légitimité élective et à la légitimité universitaire incertaine, mais parce qu’elle n’avait aucune plateforme revendicative cohérente et crédible incluant aussi la possibilité d’un compromis. On est à mille lieues des grandes négociations que nous avons menées dans le passé avec des gouvernements de droite (Saunié-Seïté, Soissons) dans des contextes ô combien plus difficiles !

Finalement la seule bonne nouvelle de ce congrès c’est l’annonce du départ du secrétaire général. Continuer la lecture